Expelliarmus
Vous entrez dans un monde impensable, un jeu à échelle planétaire...

Et si Voldemort n'était pas à la tête de la révolution en cours ? Et si quelqu'un, l'Inconnu, le manipulait aisément pour parvenir à ses fins ? Pour les élèves de Poudlard, la rentrée sera synonyme de changement... Entrez maintenant dans cette aventure palpitante, mais dangereuse… Qui sait si ce ne sera pas VOUS qui changerez l’histoire de l’Angleterre ?

Si vous souhaitez nous rejoindre dans cette aventure, n'hésitez pas à vous inscrire et à prendre connaissance des postes vacants, certains d'entre eux pourraient vous intéresser et jouer un rôle important Wink Bref, sur ce, bonne visite !

By Mione

Expelliarmus

Une école de magie pas comme les autres
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Oct.] La ferme !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eslie Amore
Poufsouffle
Poufsouffle
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 04/08/2009
Age : 24

MessageSujet: [Oct.] La ferme !   Sam 31 Oct - 23:39

[Mois d’Octobre – Libre.]

UN DEVOIR A FINIR


Pour la énième fois, Eslie déchira sa feuille. Mettant ainsi à la corbeille ses recherches obtenu après réflexion. Mais voilà, la jeune fille n’était pas fière d’elle. Elle n’y arriverait donc jamais ! Prenant un nouveau parchemin –heureusement qu’elle en avait tout un stock-, la Poufsouffle recommença son travail. Encore énervée, le contact entre sa plume et son parchemin provoqua un tremblement de terre. Mais peu importe, le froissement crée n’allait pas pourrir la copie. Un coup d’œil vers sa montre, indiqua à la jeune fille qu’il était midi et demi. Son estomac émit un cri de détresse, comme pour manifester sa présence. Pourtant après un soupir, la jeune fille se remit à la tâche. Elle n’avait pas le temps de s’occuper de son ventre, elle avait un devoir à terminer. Ah… Teddy l’avait pourtant prévenue. « Être en troisième année, tu vas voir, ce n’est pas facile. » Eslie ne l’avait pas cru, au début, croyant encore que son frère aîné cherchait juste à l’embêter. Seulement, il n’avait pas menti. En effet, en débutant sa troisième année, la jeune Poufsouffle avait du faire un choix parmi plusieurs matières. Son choix avait été plus ou moins rapide. Elle avait choisi deux des cours proposés en option ; l’étude des Créatures Magiques et l’Etude du monde des Moldus. Quand aux autres matières proposées, comme l’étude des runes, on lui avait déconseillés de les prendre. Qu’il était bon d’avoir de la famille dans Poudlard.
Le ventre de la jeune fille émit un autre grognement. Par ‘’réflexe’’, la jeune fille se donna un coup de poing en plein ventre.


« LA FERME ! »

Se repliant sur elle-même, la jeune fille gémit. Elle soupira à nouveau et reprit son boulot, comme si de rien n’était. Elle nota quelques informations sur son parchemin. Mais comme elle n’était pas très concentrée, elle se rendit rapidement compte que certains regards étaient tournés vers elle. Levant les yeux, elle se rendit compte qu’un groupe d’élèves l’observaient de la table d’à côté. Ben quoi ? Pourquoi la fixaient-ils ? Surprise, Eslie resta un moment interdite. Puis elle comprit : C’était elle qui venait de crier dans un endroit, réputé pour être calme. Oh non… Mme Pince ! La bibliothécaire allait rappliquer pour connaître la raison de ce cri. Aussitôt, la jeune fille se redressa, laissa ses affaires sur la table et s’enfuit entre deux rangées de bouquins. Mieux valait être loin du lieu du crime. Se dirigeant du côté du rayon sur les créatures aquatiques, Eslie essaya de se concentrer sur un certain bouquin sur ‘’Les sortilèges des sirènes''. Seulement son attention fut rapidement reportée au bruit se situant au niveau de la table. Mme Pince s’était déplacé pour punir l’élève bruyant. Seulement l’adulte s’était retrouvé devant une place vide. Quelques mètres plus loin, cachés derrière son bouquin, Eslie Amore stressait. Elle espérait rester inconnue aux yeux de la bibliothécaire. Elle redoutait une heure de retenue ou tout autre sanction. Et puis…. Elle devait terminer son devoir. Son fameux devoir à rendre. Pour le finir, Eslie loupait le repas. Pauvre enfant. Elle n’avait qu’à bosser un peu plus la veille. Mathieu Lenoir, son cousin, élève de cinquième année à Serdaigle, s’il avait été à ses côtés, l’aurait volontairement aidé. Seulement, la cadette de la famille était seule. Emily sa sœur aîné de Serpentard, Teddy son frère de Gryffondor et Mathieu de Serpentard étaient tous les trois dans la Grande Salle, en train de manger. GRRROUCH ! Le ventre de la jeune fille émit un nouveau cri de détresse (genre « La ferme ». CHUT ! La jeune fille du faire un redoutable effort pour retenir un nouveau avertissement verbal. Mais il le fallait bien. Mme Pince se situait toujours dans les parages. Tout son sortant de sa bouche la trahirait.
La bibliothécaire dévisagea tous les élèves présents autour de la table, tourna les talons et retourna à ses occupations. Eslie était tirée d’affaire. Ouf ! La troisième année retourna avec prudence auprès de sa place. Elle avait un devoir à finir. Maudi devoir de créatures magiques. En fait, elle n’aurait pas du écouter les conseils de Mathieu, son cousin. Ce dernier lui avait conseillé de prendre des matières faisant partit dans les options. Si elle avait plutôt écouter son cher frère, elle n’aurait pas de maudis devoirs à rendre. Ahhhh ! La famille. Eslie ne savait plus quoi faire. Et pourtant, malgré sa colère, la jeune fille appréciait beaucoup les siens. C’est vrai, quoi… Lorsque les personnes sont réunies, elles ont tendances à oublier de s’aimer. Et ce n’est qu’une fois qu’une de ses personnes disparaissent que l’on se rend compte à quel point, on tenait à elle. Ses pensées là, la jeune fille les avait pour sa cousine, Clara Lenoir, disparue (morte). Les deux filles avaient le même âge. Elles étaient plutôt complices. Jusqu’au jour… Où une certaine maladie inconnue vienne la ronger. Oh Clara ! Penser à elle, rendait la Poufsouffle nostalgique. Heureusement avec le temps, elle, Emily et Teddy avaient réussis à surmonter cette épreuve. Mais s’il y avait une personne à qui la mort de la petite Clara n’avait jamais pu être ‘’digéré’’, c’était bien Mathieu. Pour une raison mystérieuse, le jeune homme agissait comme si sa petite sœur était encore là, cacher quelque part. Cependant, il ne s’expliquait jamais, lorsque quelqu’un lui demandait d’expliquer ses espoirs. Pauvre Mathieu. Emily avait supposé que la mort de sa sœur, l’avait fortement détruit de l’intérieur.
(HJ : J’en profite pour rappeler que les personnages de Mathieu, Emily et Teddy sont libres. Voir dans postes vacants)
Eslie sentit des nuages de larmes se former devant ses yeux. Oh non. Ne pas pleurer. Machinalement la jeune fille s’essuya les yeux avec son bras. Il était inutile de pleurer. On ne peut changer le passé.

Les minutes passèrent. Le devoir de la jeune fille avançait, mais avec lenteur. La pauvre enfant n’en voyait jamais la fin. Pourtant, après pas mal d’effort, la copie de l’étudiante fut remplie. Bien qu’elle ne soit pas entièrement satisfaite d’elle, elle pouvait à présent cesser de s’inquiéter sur un éventuel devoir-non-rendu. Et c’est sans réfléchir, qu’elle s’écria à nouveau :


« J’AI FINI ! OUH OUH ! »

Oups. Elle aurait mieux fait de se taire. Elle s’empressa de se lever, de ranger ses affaires dans son sac, prête à filer. Elle n’avait plus aucune raison de rester dans ce lieu. Et c’est à moitié en courant, qu’elle se faufila à la sortie ; pendant que la bibliothécaire se ruait à nouveau pour punir l’élève bruyant. La Poufsouffle allait passer la porte, lorsqu’elle se rendit compte d’une chose. Dans sa hate, elle avait oublier de ranger quelque chose de capital : Son Devoir. Oh non. Se traitant de véritable cruche, la jeune fille se cacha derrière une étagère et jeta un coup d’œil sur la table, sur laquelle son devoir reposé. Et dire que son nom était inscrit sur son parchemin. Il ne fallait plus que prier que l’adulte n’aurait pas idée d’aller jeter un coup d’œil dessus. Heureusement, un autre élève était installé sur la table. L’adulte pouvait très bien croire que la copie était celle de l’étudient assis au côté de la table.
L’adulte examina tous les élèves et agaçait de ne pas avoir de visage sur l’élève bruyant, elle s’en alla. Eslie pu donc retourner vers la table pour récupérer sa copie. Lorsqu’elle s’en saisit, l’élève qui était plongé dans un bouquin lui jeta un regard. Bêtement, Eslie lui sourit, marmonnant un certain truc ressemblant à
« Merci pour la copie, hein… ». Ben quoi… Qu’est-ce qu’elle pouvait bien lui vouloir cette personne ? Eslie n’avait rien fait. Enfin, à part avoir dérangé ses camarades en criant ses humeurs ; elle n’avait rien fait de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harry-podlard.winnerforum.net/index.htm
 
[Oct.] La ferme !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti en Marche: la RD ferme ses frontieres aux aliments
» Une porte s'ouvre alors qu'une autre se ferme [Sujet clos]
» Migus arrive avec la ferme attention de faire du RP
» Sois bonne et ferme ta gueule ! [Mae]
» Une journée à la ferme [Partie 1] ~ Super grand mère 8D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Expelliarmus :: Poudlard :: 4e étage :: La bibliothèque-
Sauter vers: